Pourquoi les ados se ressemblent tous ? Sont-ils moins matures ?

Bonjour Lemalitchi !

Moins matures… Peut-être pas.

C’est un éternel débat qui commence à l’école dès le plus jeune âge ou les filles semblent “plus matures” que les garçons… Et qui continue jusqu’au monde du travail, ou les jeunes semblent moins matures que les “vieux cons”. Ce sont des points de vue inutiles.

C’est idiot ce débat sur la maturité.

Par contre, ils sont nettement plus influencés… La publicité, les émissions de télé-réalités, la mode, les journaux people, les marques. Tout ça relève du capitalisme moderne où la consommation stigmatise les comportements des consommateurs.
Politiquement, le socialisme passe aussi par là… Tout le monde doit être pareil, dans la norme. Tout est beau, tout est rose, tout est socialiste. Si on l’est pas , on est raciste. Alors la norme est une nécessité aujourd’hui.

La modernité y est aussi pour quelque chose… Il suffit qu’une conneries apparaisse sur Youtube pour que tout une classe l’imite le lendemain.

Bref, voilà. Il faut évoluer avec son temps sans pour autant prendre exemple sur un tel développement et en prenant un recul sur tout cela.
Qu’on laisse faire quoi ? L’ignorance ? A cet âge, il n’y a pas de honte à être ignorant.

D’un point de vue littéraire :
Le manque de maturité se caractérise par l’influence des autres, d’une certaine manière, oui. Philosophiquement ça correspond.

Être mature c’est :
1/ Voir le réel pour moi et pour les autres
2/ Juger pour analyser et prendre du recul
3/ Agir pas à pas
Dans ce contexte, on peut même dire que beaucoup d’adultes ne sont pas matures.

Aujourd’hui, on veut tout, tout de suite. Le résultat ( la note ) compte avant tout et l’humain n’a plus son importance.

A contrario,
La maturité d’un point de vue Populaire  , (qui rejoint par ailleurs le point de vue étymologique du mot  latin maturitas  (de maturus, « mûr, muri »)  )

  • Cueillie avant sa complète maturité, la baie s’y conservera sans moisir, […], affinant la saveur de sa pulpe qui affriande merles et grives mieux que cenelles d’épine blanche. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, 1958)

C’est donc populairement… Faire l’amour, avoir sa copine, avoir son appart (payé par papa), son enfant, sa voiture, être Indépendant (consommer seul).

Moi même, des jeunes filles m’ont dit : “Tu n’es pas mature, tu hésites trop“. Hors je n’hésites pas, j’explore les pistes. (comme sur ce message)

L’analyse passe pour de la bêtise et la bêtise passe pour la solution.

Bref, chacun sa vision de la maturité.

Merci d’être passé un 1Q1R !

Lamalitchi à écrit Bonjour !
Je voulais vous demander, à votre avis : pourquoi les ados sont-ils si cons ?

J’ai l’impression que chaque année, pour une même classe, le niveau de maturité et d’intelligence diminue.
Au début, je me disais que je manquais sûrement de recul, ce qui serait normal vu mon âge, et donc celui de mes camarades. .
Mais récemment, des amis de mes parents, qui sont professeurs, ont tous fait la même remarque : ils avaient le sentiment que leurs élèves devenaient de plus en plus immatures et impitoyables entre eux au fil des années. J’ai tilté bien sûr, la réflexion devenait plus pertinente.

Je n’étais jamais revenue sur la question avant, parce que tout le monde me donnait la même réponse. C’est sûr que je dois manquer d’objectivité vis-à-vis de personnes de la même tranche d’âge que moi. Mais je ne peux pas m’empêcher de penser qu’il y a un fond de vrai quand même …. Ce n’est même plus une question de génération, j’ai l’impression de constater une différence à chaque nouvelle année. Entre ceux qui prennent notre place, nous, et ceux que l’on remplace.

Pour moi, il y a quelques années, le lycée, c’était l’étape qui changeait tout. Je voyais mes grands cousins, mes amis qui y étaient, et qui étaient tellement plus matures que nous, plus assurés, plus épanouis … Maintenant que j’y suis, j’ai l’impression qu’ils ne sont pas allés au même endroit finalement. Les élèves sont deux fois plus méchants qu’au collège, là où ils l’étaient déjà à la limite du tolérable, mais là ils dépassent toutes les bornes. En 2nd en tout cas. Ils sont bêtes (ou font semblant de l’être), ils sont vilains, odieux, méprisants … Vilains, parce qu’ils se ressemblent tous quasiment, les filles comme les garçons. Le stéréotype de la fille avec un chignon horrible sur la tête, de gros traits d’eyeliner, un sac et une veste en faux cuir, des bottes, des manières … Le gars de plus en plus efféminé, avec trop de gel, d’énormes baskets ou bien des plates fantaisistes. Je condamne pas tout, et même rien en particulier. Simplement je m’assois dans un coin, et je vois défiler une dizaine de clones de clones de clones, et ça me sidère.
Je ne généralise pas, il existe heureusement une petite minorité qui sort du lot. Mais par rapport à cette écrasante majorité, c’est si peu !

Ca passe par l’apparence, mais aussi, et surtout par l’attitude bien sûr. Et le premier point est d’ailleurs très révélateur du second. Aucune valeur, inintérêt pour tout, à part quand ça permet de se faire bien voir …

Et le pire je trouve, ce sont les professeurs qui laissent faire. Au lycée, c’est peut-être plus normal ? On estime qu’à 15 ans, les gens n’ont plus besoin d’être sermonnés pour tout ? Oui, peut-être. Mais c’était pareil au collège, et honnêtement, y’a pas énormément de différence avec la 2nd niveau mentalité. Alors je sais pas, je suis sans doute mal placée pour faire ce genre de remarques, mais outre les préjugés et les idées fixes, il y a la morale de chacun qui compte non ? Ils doivent bien s’apercevoir que c’est de pire en pire, et que ça ne correspond pas du tout à ce qu’on attend d’un ados de 15 ans ! C’est effarant. Pour moi, c’est la porte ouverte à tous les abus, pour peu qu’ils soient assez discrets. Harcèlement, violence, railleries … J’ai un pauvre gars dans ma classe qui est devenu le bouc émissaire des autres, et ça ne semble absolument pas déranger les adultes.

Alors voilà : Pourquoi cela évolue-t-il ainsi et que faire ? Je ne dis pas que tout ça date d’hier, mais que tous les aspects négatifs s’accentuent année après année. Assez pour que je crois largement percevoir le changement.

Je suis très mal actuellement, et ne supporte pas cette ambiance. Du coup, je cherche à comprendre et à donner un sens à ce que je vois.

Je vous serai donc reconnaissante de partager votre avis ici :)Qu’en pensez-vous ?

Merci d’avoir lu, et merci d’avance !

Lamalitchi a écrit :

(…)

L’exemple des attentes que l’on a pour les filles et pour les garçons, correspond je trouve. A la base il y a un manque de confiance en soi, alors je ne comprends pas bien qu’on laisse faire. Je trouve même ça plutôt toxique.

Pour ce qui est de l’influence des médias et autres, est-ce qu’on ne peut pas considérer le fait d’être influençable comme un manque de maturité, puisque c’est d’abord l’influence des autres ? Ou un manque d’assurance, puisque la “maturité” ne veut pas dire grand chose ?

Merci pour ta réponse !

Merci beaucoup !

2 Responses to Pourquoi les ados se ressemblent tous ? Sont-ils moins matures ?

  1. Top

    ï

  2. monc

    Thanks.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>